vendredi 24 janvier 2014

Simetierre


Simetierre fut édité en 1983 aux Etats-Unis et en 1985 en France. J'ai exactement la version de la photo ci-dessus. Je trouve que le côté un peu kitch de la couverture fait parti intégrante de l'ambiance. Le livre débute tranquillement. L'auteur pose les bases de l'histoire, en profilant les caractères des personnages en y mettant en avant les angoisses propres à chacun des protagonistes.
Petit à petit le livre monte en puissance. Des petites touches fantastiques, qui, au début, apparaissent anodinement, puis d'autres plus marquées, jusqu'au final complètement macabre. 
King fait énormément ressortir la détresse des personnages, dont Louis le père de Gage. Enfin tout cela pour dire que le livre ne nous lâche plus d'une semelle. Je vous conseil de réserver les 100 dernières pages de lecture dans un endroit tranquille, le soir, dans votre lit ou dans un bon fauteuil. Car, le suspense est intenable, et les événements s'enchainent avec une tel intensités.
(Spoil !!!)La fin est tragique, douloureuse, et triste.
Bref je lui mets la note maximale de 5/5, pour la qualité, l'addiction, la frayeur et la fin extraordinaire, enfin une vrai fin.

Vous pouvez retrouver cette critique dans le thème Stephen King sur ce blog ICI

4 commentaires:

  1. Je savais que la fin te marquerait !
    C'est quoi le prochain que tu lis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais lire Carrie que je vais chercher à la mediathèque demain hihihihihi

      Supprimer
  2. Bon je crois que je vais le rajouter à ma liste celui là aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En oui c'est génial, horrible mais génial !

      Supprimer